Combien de temps dure un stage intensif pour préparer un TOEIC ?

Avez-vous déjà entendu parler du certificat TOEIC ? C’est le test d’anglais pour la communication internationale qui est l’un des examens de compétence en anglais les plus importants aujourd’hui. Cet examen mesure les niveaux de connaissances des personnes qui souhaitent travailler en dehors de leur pays pour aller dans es pays anglophone. Le certificat sert également de niveleur de langue pour le marché du travail et peut être la clé pour ceux qui veulent se démarquer professionnellement. Voici quelques conseils pour décrocher votre certificat TOEIC. 

Qu’est-ce que le TOEIC ? 

Le test d’anglais pour la communication internationale (TOEIC) est un test international standardisé de compétence en anglais pour les locuteurs non natifs. Il a été spécialement conçu pour mesurer les compétences en anglais au quotidien des personnes souhaitant et travaillant dans un environnement international. 

Cet examen se présente sous différente forme : 

Le toeic Listening & Reading qui lui se compose de deux tests d’évaluation de la compréhension classés de manière égale avec un score total de 990. 

Puis il y a le test toeic Speaking and Writing. Il est composé de tâches qui évaluent la prononciation, l’intonation et l’accentuation, le vocabulaire, la grammaire, la cohésion, la pertinence et l’intégrité du contenu.  

Et pour finir, le test TOEIC Writing qui est composé d’exercices qui évaluent la grammaire, la pertinence des phrases par rapport aux chiffres, la qualité et la variété des phrases, le vocabulaire et l’organisation. Les deux évaluations utilisent une échelle de notation de 0 à 200. 

Le test toeic est très utilisé, elle enregistre près de 7 millions de tests administrés chaque année, dans le monde. Le programme TOEIC est accepté et approuvé par plus de 14 000 entreprises et organisations dans plus de 160 pays 

Combien de temps pour préparer un TOEIC ? 

De façon générale, la préparation au toeic comprend deux volets : se familiariser avec le test et améliorer ses compétences en anglais. Le but de la première étape de familiarisation est de développer des stratégies pour optimiser le résultat du test compte tenu des compétences linguistiques que vous avez déjà. Cette partie consiste à mieux connaître la structure du TOEIC, examiner diverses questions et réponses et passer un test pratique ou même passer un vrai TOEIC pour acquérir de l’expérience. Cette étape peut se faire entre 6 à 8 semaines qui précèdent le jour du test.

La deuxième partie de la préparation du test toeic est plus longue. Mis à part les petits gains que vous pouvez faire dans vos résultats en vous familiarisant avec le test, la seule façon d’améliorer considérablement votre score TOEIC est d’améliorer votre anglais. Il n’y a pas beaucoup de choses que vous pouvez faire, vous devrez vraiment étudier et apprendre à utiliser la langue anglaise aussi efficacement que possible. Cela dit, vous pouvez apprendre plus vite en vous inscrivant à un cours dédié à la préparation au toeic. Vous devez être prêts pour cette étape les 15 jours avant le jour J.

Comment fonctionne le score TOEIC ? 

En plus du déroulement toeic, il faut également savoir que des points sont ajoutés à chaque bonne réponse et le maximum pouvant être atteint est de 990. 

Le niveau de connaissance est décrit comme suit : 

890 à 990 points : Professionnels pouvant représenter une entreprise sans avoir besoin d’un interprète. À ce niveau, le professionnel obtient des connaissances suffisantes pour négocier des accords et des contrats avec des locuteurs natifs de la langue anglaise. 

700 à 885 points : Professionnels pouvant représenter une entreprise sans avoir besoin d’un interprète. Ici, il ne contribue qu’à la négociation d’ententes et de contrats avec des organismes et des entreprises qui utilisent l’anglais. Cependant, ils n’ont pas l’autorité finale pour conclure des accords avec des anglophones natifs. 

545 à 695 points : Professionnels pouvant participer activement à des rencontres avec des entreprises et organisations utilisant l’anglais. 

395 à 540 points : Professionnels qui accompagnent et soutiennent d’autres professionnels de l’entreprise qu’ils représentent.  

250 à 390 points : Professionnels qui, à l’aide de ressources grammaticales/lexicales, ont des contacts occasionnels et de courtes durées avec des anglophones natifs.